Des projets qui améliorent les conditions de vie des Franco‑Ontariennes.

Projets en cours

Vivre comme personnes aidantes : 2016 – 2020

Le projet « Vivre comme personnes aidantes » vise à soutenir les personnes aidantes naturelles francophones à survivre en continuant leurs activités tout en fournissant les soins à leur patient et en s’occupant d’elle-même.

L’Union culturelle des Franco-Ontariennes (l’UCF♀) compte plus de 700 membres réparties dans une trentaine de « cercles », majoritairement rurale, partout en Ontario (L’Est, sud-ouest (Windsor), Cockrane, Sudbury, Timiskaming…). Le Conseil d’administration de l’UCF♀ a identifié le dossier des personnes aidantes comme prioritaire. Il ne faut pas oublier que les femmes constituent entre 70 % et 80 % des personnes aidantes. De plus, l’organisation a acquis beaucoup d’expertises et d’expériences en menant le projet « Veiller au bien-être des aidantes » en partenariat avec l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC).

L’Union culturelle des Franco-Ontariennes diffusera l’information en français dans la communauté par des ateliers, des brochures, des webinaires enregistrés, un site web, une page Facebook, les cercles de soutien de personnes aidantes, ainsi qu’en encourageant et outillant celles-ci à prendre leur santé en main pour continuer à prendre soin de leur patient. Des personnes-ressources (formatrices multiplicatrices) seront formées pour donner des ateliers aux personnes aidantes et pour mettre sur pied les cercles de soutien francophones à travers l’Ontario. Ces groupes pourraient avoir un système de réseau de bénévoles visiteurs et de répit. Le transfert de connaissances par des personnes-ressources est une façon de s’impliquer pour soutenir et former leur communauté et elles resteront pour gérer les cercles de soutien lorsque le projet sera terminé.

Les membres bénévoles seront des pôles d’information et de diffusion pour l’initiative en utilisant les réseaux existants dans leurs communautés. Elles pourront entre autres faire du recrutement afin d’inciter les aidants actuels et futurs ainsi que leur entourage à participer aux webinaires qui donneront des outils et des ressources comme l’existence de cercles de soutien, tout en sensibilisant la communauté.

L’UCF♀ obtiendra la collaboration d’autres associations et organismes pour la promotion des ateliers, de la formation, des webinaires, du site internet, la page Facebook et des cercles de soutien ainsi que la distribution des brochures et du financement supplémentaires.

L’UCF♀ participe activement dans les réseaux de la communauté ontarienne et collabore avec plusieurs organismes (Le Phoenix, Contact Nord, AFFC, Centre Marysabel, etc.). Par contre, les associations locales telles que les Filles d’Isabelle, les différents groupes de l’âge d’or et les clubs de toutes sortes sont un réseau de diffusion d’information d’une valeur inestimable, car les membres de l’UCF♀ sont souvent aussi impliqués dans d’autres organismes.

Les membres de l’Union culturelle des Franco-Ontariennes sont les mieux placés pour encadrer les aidants naturels en formant des groupes de soutien francophones dans leur collectivité. Les membres bénévoles sont au cœur de la réussite de ce programme.

Ce programme rejoint cette tranche de la population qui a pris en main la responsabilité de prendre soin de leurs proches. L’investissement dans ce projet assure que des populations souvent oubliées ou qui n’accèdent pas à des ressources recevront des outils qui les aideront à maintenir une bonne santé en baissant leur niveau de détresse tout en veillant sur leurs proches.

Nous recherchons des femmes pour animer les ateliers et les cercles de soutiens. Formation fournie.
ucfo@franco-ontariennes.ca

Mes biens, je les garde! : 2018 – 2019

Le but du projet « Mes biens, je les garde ! » est d’accroître la sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés et plus précisément l’exploitation financière par les proches, en encourageant ainsi qu’en outillant ces personnes à s’affirmer pour faire cesser cette maltraitance.

L’Union culturelle des Franco-Ontariennes est d’avis que pour avoir un véritable impact, l’initiative doit travailler simultanément sur deux fronts. D’une part, il est nécessaire de diffuser de l’information afin de sensibiliser le vaste public et en particulier les aînés au fait que l’exploitation financière est une maltraitance inacceptable et d’autre part, il est essentiel d’outiller les aînés afin qu’ils soient en mesure de s’opposer à ces profiteurs. L’exploitation financière par les proches est très souvent accompagnée de manipulation et de culpabilisation qui empêchent plusieurs aînés de résister. Il est donc vital de leur faire comprendre qu’ils ont le droit de refuser et qu’elles peuvent accéder à de l’aide si nécessaire.

Plusieurs outils seront développés et utilisés dans le cadre de ce projet afin de rejoindre un nombre maximal de personnes. Les bénévoles sont au cœur de la réussite de ce projet. Ce sont elles qui feront une bonne partie de la diffusion en utilisant les réseaux existants dans leurs communautés. De plus, des personnes-ressources seront formées dans les diverses régions de l’Ontario. Celles-ci seront des pôles d’information et de diffusion pour l’initiative. Elles pourront entre autres faire du recrutement afin d’inciter les aînés et le public plus éloignés à consulter notre site internet mis à jour avec toute l’information ou à participer au webinaire qui sera présenté sur l’exploitation financière par les proches et les moyens de l’éviter ou de le faire cesser ou lire notre page Facebook.

Le projet diffusera aussi divers outils de sensibilisation pour les aînés. Un dépliant informatif contenant de l’information, des ressources et des moyens de se sortir de situations fâcheuses sera aussi mis à la disposition du vaste public. De plus, une édition spéciale du bulletin de l’Union culturelle des Franco-Ontariennes comportant un article de fond sur la maltraitance des aînés sera distribuée à tous les partenaires, membres, et contacts de l’organisation.

Un questionnaire d’évaluation sera rempli par chaque participant de la formation et des ateliers, de sorte que les progrès pourront être surveillés et le succès pourra être mesuré.

Nous recherchons des femmes de 50 ans et plus, pour animer les ateliers. Formation fournie.
ucfo@franco-ontariennes.ca

Littératie financière : 2017 — 2018

Certaines femmes aînées francophones économiquement vulnérables qui ont travaillé toute leur vie se retrouvent sous le seuil de la pauvreté. De quelle aide ont-elles besoin ? Disposent-elles des connaissances, des compétences et de la confiance en soi nécessaires pour prendre des décisions financières responsables ? Acquérir une littératie financière : est-ce une solution pour améliorer leur stabilité économique ? Est-ce que ce type de services communautaires francophones est disponible dans les deux régions rurales pilotes de l’Ontario et ailleurs dans la province ? C’est ce que le projet essayera de déterminer en premier lieu.

Ensuite, les deux agentes de projet aidées par la coordonnatrice du projet testeront les résultats obtenus par leurs recherches, dans leurs deux régions rurales avec des réalités économiques différentes : un dans l’Est et l’autre dans le Nord.

Le projet tentera de prouver par des évaluations et un sondage au début et à la fin de la prestation des services communautaires adaptés aux besoins, auprès des participantes des régions rurales pilotes, que l’acquisition d’habileté en littératie financière améliore la stabilité financière des femmes aînées francophones rurales et économiquement vulnérables. Nous espérons qu’elles changent de comportement par rapport à l’argent, pour qu’elles obtiennent une autonomie financière par l’acquisition de connaissances et de compétences pour gérer leur finance, incluant le fait de savoir comment établir un budget ou comment accéder aux avantages, aux crédits d’impôt, à des produits et services financiers sécuritaires, comme les instruments d’épargne…

Les agentes de projet chercheront des partenariats dans la communauté ainsi que de l’aide auprès de bénévoles pour mener à bien ce beau projet.

Projets terminés

  • Mon argent, j’y ai droit ! – 2016
  • « Restructuration de l’UCF♀ » vise l’accroissement de l’efficacité structurelle de l’organisation. — 2015
  • « Vivre en santé » : 20 femmes formées et plusieurs ateliers de donnés — 2013
  • « Entreprendre l’économie ensemble » est un projet de l’UCF♀ qui a pour objectif de renforcer la sécurité économique des femmes francophones au sein de trois villes provinciales : Pain Court (dans le Sud), Alfred (dans l’Est), et Hearst (dans le Nord). Des agentes locales y ont travaillé avec un comité pour définir les besoins, rédiger un plan d’action et réaliser un projet communautaire.-2012
  • « Veiller au bien-être des aidantes » visait à promouvoir la saine gestion de la santé mentale et la prévention des blessures spécifiquement reliées à la violence, pour les femmes de plus de cinquante-cinq (55) ans qui sont dans des relations d’aidantes. Ainsi, quarante-et-une (41) multiplicatrices ont été formées, qui, à leur tour, ont offert trente-trois (33) ateliers en province, permettant à quatre cent neuf (409) personnes de participer ! — 2012
  • « Artnet » mettait en valeur des pratiques artisanales Franco-Ontariennes par la création collaborative de web vidéo. — 2011
  • « Le cœur de l’organisation » avait comme objectifs le rehaussement de la capacité de l’organisme à recruter de nouvelles membres et à les impliquer dans des rôles de leadership ainsi que l’augmentation de la capacité des directrices bénévoles à mettre en pratique des stratégies de gestion exemplaires. — 2011
  • Pleine participation des femmes à l’économie — 2009
  • Bulletin spécial — Histoires de femmes
  • Vers la valorisation du capital humain — 2007
  • L’ABC de la gouvernance — 2006
  • Rêve d’aujourd’hui, réalité de demain (planification stratégique à l’image des aspirations des femmes) — 2003
  • L’Artisanat traditionnel — 2001
  • Les femmes francophones et les politiques gouvernementales — 2001
  • Coopérative des artisanes de l’UCFO Inc. — 1996
  • Clubs d’entrepreneures (Série d’ateliers sur l’entrepreneuriat) — 1996
  • La Galerie (Production et vente d’effigies de sites francophones) — 1995
  • Dépliant sur les agressions sexuelles (Que faire ? S’informer, réagir, s’entraider) – 1995
  • Sensibiliser, Décider, Agir (Colloque provincial sur les agressions à caractère sexuel) – 1994
  • La lumière des mots (Vidéo sur les agressions sexuelles) — 1993
  • La santé apprivoisée (Santé mentale des femmes) — 1992
  • Pleins Feux sur la vie !!! (Préparation à la retraite et à la pré-retraite) — 1990
  • Le Stress au féminin (Gestion du stress à l’intention des femmes) — 1987
  • Odyssée (La ménopause) — 1984
  • C’est pas grave c’est rien que vos nerfs (Information sur les tranquillisants mineurs et l’alcool) — 1983
  • Nouveau Départ (Orientation pour les femmes) — 1982